Préambule

A vous, qui êtes touché de près par cette épreuve qu’est le départ d’un être cher, qui souhaite accompagner un parent, un ami… ou qui êtes plus généralement intéressé par le sujet du deuil, j’ai crée ce site à votre intention. Je suis bien conscient qu’un tel sujet touche à la sensibilité des convictions et des croyances, et bien qu’ayant suivi des enseignements de qualité en ce domaine, je ne pose pas du tout en tant que praticien sur le plan médical. Cependant, dans un souci d’apporter une meilleure compréhension du deuil au plus près du vécu réel, la rédaction de certains articles fera nécessairement appel à des notions plus complexes issus du monde médical spécialisé dans le deuil et de son accompagnement. A cet effet, je m’appuierais sur des documents plus techniques en matière de psychologie du deuil, certains disponibles sur internet. Dans le respect des auteurs et de leur travail, je citerais à chaque fois les sources de ces documents, de même vous trouverez une bibliographie d’ouvrages que j’ai pu apprécier pour leur qualité, dans le sous-menu Note à mes lecteurs.

Tous les textes présents sur ce site ne concerneront que le deuil relatif à la mort d’un être proche, j’utiliserais le terme « d’endeuillé », terme qui me parait être le plus approprié pour qualifier une personne qui vit et souffre de cette épreuve. Que l’on adhère ou non en une croyance religieuse ou une philosophie de vie, la perte d’un proche en ce qu’il représente de plus intime, en matière de souffrance et de chagrin, nous concerne ou nous concernera tous au cours de notre vie. Sauf à de rares exceptions, nous ferons tous l’expérience du deuil, il est universel comme la souffrance.

D’un point de vue psychologique, le décès d’un proche peut être vu comme une atteinte à notre intégrité psychique, une agression dans notre vision du monde et de la manière dont nous y prenons part, cela peut avoir pour conséquence de bouleverser le sens que l’on donne à notre vie, voire à remettre en cause nos convictions, nos croyances les plus profondes, et parfois à les rejeter… De même, on observe un impact certain sur notre santé, nous rendant plus vulnérable, mais aussi provocant en nous une sensibilité exacerbée aux comportements et aux paroles de notre entourage.

« Chaque être endeuillé est unique, et vit son deuil de manière unique. « 

Au cours de mon expérience dans l’accompagnement de personnes vivant cette douloureuse épreuve, j’ai pu constater que les étapes communément admises en matière de déroulement du deuil ne sont ni formelles ni systématiques. Pour ma part, je préfère le terme « d’état  » qui correspond mieux au caractère fluctuant des émotions et sentiments mélangés qui envahissent l’esprit et surtout de la non-linéarité dans le cheminement du deuil. En effet, pour la grande majorité des endeuillés on constate qu’il n’y a pas de règles établies, de schéma bien planifié dans la façon de continuer la route. Même apparemment très entourée, la personne endeuillée se retrouve seule face à son chagrin… elle doit cheminer à son rythme – ce rythme devant absolument être respecté par l’entourage – et en adoptant des règles et une hygiène de vie adaptée elle arrive généralement à surmonter les difficultés, certes non sans mal, mais à trouver un certain apaisement au fil des jours.

Sur ce dur chemin du deuil, il s’agit bien de continuer à survivre, ce qui est le plus difficile c’est d’arriver à mobiliser les ressources nécessaires pour soigner cette blessure qu’est la perte irréversible d’un proche, de manière à la guérir du mieux possible, et essayer de redonner un sens à la vie… à sa vie. Malheureusement, parfois le cours du deuil se trouve fortement perturbé voire bloqué par des facteurs aggravants, ce type de deuil est qualifié de « compliqué ». Il s’agit en fait d’une situation à risques qui nécessite l’aide de professionnels de santé, si possible connaissant le deuil et la prise en charge adaptée, pas nécessairement médicamenteuse d’ailleurs, le deuil n’étant pas une maladie.

Vous trouverez plus de détails sur ces différents sujets et aspects du deuil en parcourant les différents articles de mon site. Pour ma part, j’ai eu la chance de surmonter les épreuves, en partie grâce à l’écriture, non seulement pour le deuil de mes proches et amis disparus, mais aussi pour exprimer le ressenti suite à des rencontres m’ayant particulièrement touchées. Aussi je vous livre en cadeau une série de textes que j’ai rédigé au fur et à mesure du temps qui passe.

Les paramètres du deuil sont complexes, interfèrent entre eux, chaque endeuillé suit un parcours de survie qui lui est propre. Aussi dans mon approche, certes non exhaustive tant le sujet est grave et vaste, j’ai essayé de vous faire partager l’expérience acquise, d’apporter le maximum de clarté et de délicatesse dans l’écriture des articles, afin que leur contenu vous soit accessible et agréable, vous soit source d’apaisement.

Il est vrai que de nombreux ouvrages, documents existent déjà ayant comme sujet le deuil, de nombreux sites internet également. Ici, je souhaite simplement vous faire partager les connaissances acquises au fur et à mesure de mon expérience, comme un témoignage, un regard croisé sur le vécu et le cheminement particulier de ce processus qu’est le deuil. Regard croisé intégrant non seulement une expérience personnelle du deuil, mais aussi un partage d’expérience au plus près de la souffrance des personnes endeuillées.

Cher lecteur, au travers de ces articles, j’espère que vous trouverez quelques réponses à vos interrogations en matière de deuil, une vision nouvelle ouvrant vos cœurs ainsi que des raisons de garder cette espérance qui seule permet de continuer la route…

Je vous remercie de votre attention.